La cuvette de Veaux et la grande combe

Les petits secrets de la cuvette de Veaux
La petite cuvette de Veaux a révélé plusieurs sites préhistoriques de plein air ou en abris sous roche. La Préhistoire Récente et, plus particulièrement, le Néolithique Moyen (Chasséen méridional) y est connu de longue date sur les deux rives du Toulourenc. Des prospections menées depuis plusieurs décennies ont permis de localiser des sites, ateliers et/ou habitats tels que : la Peyrière, la Fouzaraille, le Vallon de la Borie, Petit Vau, les Vignes de Veaux etc.

Mais, durant les millénaires suivants, cette modeste cuvette va être sujette à bien d’autres présences humaines qui toutes vont nous laisser de fugitives traces de leurs occupations dont nous essaierons de lever quelques voiles.

Dans les plis cachés de La Grande Combe
Très peu fréquentée, à l’écart des GR, il faut vouloir s’enfoncer, par une piste à peine marquée, aux pieds de la crête de la Grand Combe pour y découvrir que les Hommes de tout temps ont œuvré en ces lieux retirés.

Mais, au-delà de ces stigmates encore bien visibles, cette piste nous conte d’autres histoires que la mémoire populaire nous a transmis de proche en proche.